13/09/2010

C'est là qu'on soude

Oui, c'est la consoude les fractures grâce à sa teneur en allantoïne (un composé qui accélère la cicatrisation et la regénération des cellules. Elle se trouve aussi dans la bave d'escargot et dans l'urine du veau... je préfère celle de la consoude !)

Elle est originaire de l'Europe (enfin une de chez nous) et affectionne les lieux humides. Ses feuilles sont velues et épaisses, immenses chez certains cultivars. Les fleurs ressemblent à de petites clochettes dont la couleur va du blanc au bleu en passant par le rose. Un délice pour les abeilles et les papillons. Une fois fanée, elle est un véritable compost sur tige. On peut aussi en faire un purin en laissant les feuilles macérer dans l'eau (1 kg de feuilles pour 10 litres d'eau de pluie). Il sera dilué à 10 %.

Mais nous ce qui nous intéresse ce sont les feuilles remarquables. Alors allons y pour un tour d'horizon:

SymphytumGrandiflorumGoldsmith_396_240pxw.jpg

Symphytum grandiflorum 'Goldsmith'

Feuillage vert bordé de jaune crème, fleurs bleu pâle, changeant de couleur au fil de leur épanouissement

MO-O  H30 x50 cm

Floraison : avril-mai

 

 

symphytum_uplandicum_axminster1.jpgSymphytum x uplandicum 'Axminster Gold'

Des feuilles jusqu'à 50 cm de long, vertes largement marginées de jaune crème

S - MO 

H 100 x 100 cm

15:19 Écrit par Sabine dans Symphytum | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.