16/09/2010

Le plantain

Le plantain

400px-Plantago_coronopus_Sturm64.jpgVous le connaissez certainement. Mais si, c’est cette plante trapue, aux feuilles épaises (plantago major) surmonté d’une hampe florale sans véritable attrait ou aux feuilles plus allongées (plantain lancéolé ou à langue d’agneau). Il pousse dans les chemins, les prairies et les pelouses, au grand dam de certains jardiniers.

Il fut un temps où le plantain était respecté, car il était considéré comme une plante médicinale importante. Les marcheurs tapissaient leurs sabots de ses feuilles pour protéger la plante de leurs pieds.

502kmdgs.jpgSes vertus ont été largement confirmées par nos savants modernes. En effet, il permet de soulager l’asthme, les piqures d’insecte et les brulures d’orties (frotter la piqure avec une feuille), c’est un astringent, un dépuratif, expectorant, anti-inflammatoire, homéostatique, cicatrisant… il purifie le sang, nettoie poumons et estomac, calme la toux, stoppe la grippe, lutte contre la constipation…  et en plus, il est comestible !!  En salade (les jeunes feuilles), en soupe (aussi les « vieilles » feuilles), en infusion, comme légume. Les oiseaux raffolent de ses graines, tant ceux en liberté que ceux en cage.

39385634.jpgInfusion de plantain : laisser infuser pendant 10 minutes 10 gr de feuilles pour 100 ml d’eau (toux, bronchites, constipation)

Macération : 30 à 60 gr de feuilles à faire bouillir 1 à 3 minutes dans un litre d’eau , laisser macérer toute la nuit et boire le litre en 24 heures (problèmes digestifs ou urinaires)

Pour ceux qui veulent en savoir davantage:

http://www.univers-nature.com/sante-nature/plantain-anti-toux.html 

plantain01.jpghttp://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=plantain_hm

 

 

Les commentaires sont fermés.