16/09/2010

L'oseille sauvage

oseille.jpg

Vous en avez dans votre jardin ? Alors non seulement vous savez sans doute déjà qu’elles sont trrrèèèès difficiles à déloger mais maintenant vous saurez aussi que vous avez une terre à tendance acide et riche. Elle aime s’implanter autour des cabanes de bergers, là où il y a du fumier en abondance.

Oseille vient de « oxalis » du grec « oxus » qui signifie « acide ». La plante est effectivement riche en acide oxalique (comme la rhubarbe et les épinards d’ailleurs), qui a un effet irritant sur le système rénal si consommé en trop grandes quantités, ce qui n’est jamais le cas. Elle est également riche en vitamines (championne pour la vitamine C avec 125 mg au 100 grs, mais elle est aussi riche en vitamine A, E …), en sels minéraux et en oméga 3 (acide linolénique)...

On peut la consommer en soupe, comme légume.

Pour s’en débarasser, on peut soit enlever chaque plante en veillant à bien retirer toute la racine au risque de la voir venir vous narguer encore, ou alors apporter un amendement calcaire (qu’elle déteste en bonne acidophile) sur le sol : chaux, dolomie, craie…

 

L'ortie

Urtica_dioica_Nagy_csalán.jpgC'est vrai, elle pique et ce n'est franchement pas agréable (vite, frottez avec du plantain !). C'est vrai aussi qu'elle n'a pas un aspect très avenant. C'est aussi vrai qu'une fois installée, elle prend ses aises et envahit l'espace. Mais ses jeunes pousses récoltées au printemps font de délicieux potages et avec un zeste de crème, c'est tout simplement divin. On peut aussi les préparer comme des épinards. Et puis, on peut l'utiliser comme répulsif contre les pucerons et comme purin en faisant macérer ses feuilles dans de l'eau (gare à l'odeur, j'ai eu le malheur de le faire sur des plantes d'intérieur... intenable  !!) car elle est riche en oligo-éléments et minéraux utiles aux plantes.  

"Toutes les parties de l'ortie (semences, feuilles en été, racines en septembre) peuvent être utiles en médecine. Ses propriétés, sont très diverses, anti-inflammatoire, antihémoragique, diurétique, dépurative, stimulante. Ses utilisations, peuvent être à usage interne et externe, en flagellation contre les rhumatismes (pas de commentaires !), en lotion pour les frictions du cuir chevelu et contre la chute des cheveux.... en infusion ou décoction contre les maladies de peau, la jaunisse, les règles abondantes, l'urticaire, les hémorragies, l'anémie..... 

ortie.jpgL'ortie est aussi appréciée par de nombreux insectes butineurs, certains y pondent et s'y développent également, comme par exemple le vulcain et le paon du jour, qui sont de superbes papillons diurnes. D'autres s'en servent de garde-manger, comme les coccinelles (avec les pucerons) ou les oiseaux insectivores ( mésange ....). Enfin n'oublions pas les herbivores (cervidés, bétail) qui puisent dans l'ortie de nombreuses vitamines." (http://www.univers-nature.com/dossiers/ortie.html)

Recette pour 4 personnes:

500 gr d'orties lavées, finement hachées

250 gr de pommes de terre (pdt) coupées en rondelles

125 gr de crème fraiche

1 ou 2 oignons

Faire revenir les oignons dans un peu de beurre. Ajouter 1 litre d'eau, les orties et les pdt.Laisser mijoter 20 minutes. Passer au mixer et ajouter la crème. Servir avec des peits croutons frits à la poele ...

 

Le plantain

Le plantain

400px-Plantago_coronopus_Sturm64.jpgVous le connaissez certainement. Mais si, c’est cette plante trapue, aux feuilles épaises (plantago major) surmonté d’une hampe florale sans véritable attrait ou aux feuilles plus allongées (plantain lancéolé ou à langue d’agneau). Il pousse dans les chemins, les prairies et les pelouses, au grand dam de certains jardiniers.

Il fut un temps où le plantain était respecté, car il était considéré comme une plante médicinale importante. Les marcheurs tapissaient leurs sabots de ses feuilles pour protéger la plante de leurs pieds.

502kmdgs.jpgSes vertus ont été largement confirmées par nos savants modernes. En effet, il permet de soulager l’asthme, les piqures d’insecte et les brulures d’orties (frotter la piqure avec une feuille), c’est un astringent, un dépuratif, expectorant, anti-inflammatoire, homéostatique, cicatrisant… il purifie le sang, nettoie poumons et estomac, calme la toux, stoppe la grippe, lutte contre la constipation…  et en plus, il est comestible !!  En salade (les jeunes feuilles), en soupe (aussi les « vieilles » feuilles), en infusion, comme légume. Les oiseaux raffolent de ses graines, tant ceux en liberté que ceux en cage.

39385634.jpgInfusion de plantain : laisser infuser pendant 10 minutes 10 gr de feuilles pour 100 ml d’eau (toux, bronchites, constipation)

Macération : 30 à 60 gr de feuilles à faire bouillir 1 à 3 minutes dans un litre d’eau , laisser macérer toute la nuit et boire le litre en 24 heures (problèmes digestifs ou urinaires)

Pour ceux qui veulent en savoir davantage:

http://www.univers-nature.com/sante-nature/plantain-anti-toux.html 

plantain01.jpghttp://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=plantain_hm