16/09/2010

Le plantain

Le plantain

400px-Plantago_coronopus_Sturm64.jpgVous le connaissez certainement. Mais si, c’est cette plante trapue, aux feuilles épaises (plantago major) surmonté d’une hampe florale sans véritable attrait ou aux feuilles plus allongées (plantain lancéolé ou à langue d’agneau). Il pousse dans les chemins, les prairies et les pelouses, au grand dam de certains jardiniers.

Il fut un temps où le plantain était respecté, car il était considéré comme une plante médicinale importante. Les marcheurs tapissaient leurs sabots de ses feuilles pour protéger la plante de leurs pieds.

502kmdgs.jpgSes vertus ont été largement confirmées par nos savants modernes. En effet, il permet de soulager l’asthme, les piqures d’insecte et les brulures d’orties (frotter la piqure avec une feuille), c’est un astringent, un dépuratif, expectorant, anti-inflammatoire, homéostatique, cicatrisant… il purifie le sang, nettoie poumons et estomac, calme la toux, stoppe la grippe, lutte contre la constipation…  et en plus, il est comestible !!  En salade (les jeunes feuilles), en soupe (aussi les « vieilles » feuilles), en infusion, comme légume. Les oiseaux raffolent de ses graines, tant ceux en liberté que ceux en cage.

39385634.jpgInfusion de plantain : laisser infuser pendant 10 minutes 10 gr de feuilles pour 100 ml d’eau (toux, bronchites, constipation)

Macération : 30 à 60 gr de feuilles à faire bouillir 1 à 3 minutes dans un litre d’eau , laisser macérer toute la nuit et boire le litre en 24 heures (problèmes digestifs ou urinaires)

Pour ceux qui veulent en savoir davantage:

http://www.univers-nature.com/sante-nature/plantain-anti-toux.html 

plantain01.jpghttp://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=plantain_hm

 

 

15/09/2010

Des trucs en tous genres

Pour savoir si vos graines peuvent encore germer, versez les dans un verre d'eau: celles qui flottent peuvent être jetées.

Piqué en pleine nature par une guêpe ? Un  peu d'urine (riche en ammoniac) mélangé à la terre calmera la piqure. (C'est Mac Gyver qui me l'a dit :-))

Vos hortensias perdent leur couleur bleue ? Ajoutez de l'ardoise pillée au pied de votre arbuste. Ne les arrosez pas avec de l'eau du robinet, riche en calcaire, mais avec de l'eau de pluie, au risque de les voir déperir.

Un herbicide naturel: l'eau de cuisson des pommes de terre...

 

Vos expériences, commentaires, idées sont les bienvenus !

12:43 Écrit par Sabine dans De tout un peu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les tradescantias

Ou éphémères de Virginie, car la fleur ne dure qu'un jour mais elles se succèdent de l'été jusqu"à l'automne. Virgine, peu-être parce que la plante provient de l'Amérique du Nord ?? Et le nom tradescantia lui a été donné vers 1700 par Linné, d'après le jardinier hollandais du roi Charles 1, John Tradescant, mort vers 1652. Il en existe environ 35 espèces toutes originaires du Nouveau Monde. C'est aussi la cousine de nos plantes d'intérieur, la fameuse misère...

Elle aime les terrains frais et riches en humus. Là-bas, aux States, elle pousse dans les bois, les fourrés, le long des routes (!). Elle atteint une hauteur de 50 cm et autant en largeur. Les tiges ayant fleuries ont tendance à se déguinder, il suffit de les enlever, hop, et on peut alors même espérer une deuxième floraison. Elle disparait tout à fait en hiver, ses tiges et feuilles gorgées d'eau ne résistent pas aux premiers gels. Mais pas de panique, elle sera au rendez-vous l'année prochaine. Il semblerait même que ses fleurs soient sensibles aux radiations. Les limaces aiment grignoter les feuilles au printemps mais vous pouvez également les grignoter en salade ainsi que les fleurs d'ailleurs ! (http://www.arthurleej.com/a-spiderwort.html)

Il en existe de toutes les couleurs, allant du blanc au bleu en passant par le rose et le rouge. Et il en existe qui présentent un feuillage attractif, légèrement bleuté ou carrément doré.

P1010547 (Large).JPGTradescantia x andersoniana 'Sweet Kate'

Feuillage doré, fleur mauve

 

 

 

 

 

P1010544 [1600x1200].JPG

Tradescantia x andersoniana 'Blue 'n' Gold'

Feuillage doré, fleur bleu-violet

 

 

 

concord_grape.jpgTradescantia x andersoniana 'Concord Grape'

Feuilage vert bleuté, fleurs mauves

11:15 Écrit par Sabine dans Tradescantia | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/09/2010

Les Myositis du Caucase

Le nom Brunnera fait référence à Samuel Brunner, un botaniste suisse. Macrophylla, parce que les feuilles sont grandes.

Myosotis, pour la petite histoire veut dire "oreille de souris/rat" !! Ses petites fleurs bleues ressemblent à s'y méprendre à celles du myosotis Ne m'oublie pas.

Le Brunnera est originaire de l'est de l'Europe et du N-O de l'Asie où on le trouve dans les forêts fraîches. Il demande un sol riche en matières organiques, humide mais bien drainé ainsi qu'une exposition ombragée (jamais de soleil direct). Sa taille en hauteur est de 40 cm et en largeur au moins de 60 cm. 

Ses feuilles sont son atout principal, d'ailleurs au lieu d'en parler, regardons plutôt les photos:

Brunnera-macrophyllaDawsonWhite-.jpgBrunnera macrophylla 'Dawson's White'

(http://www.dariausgeles.lt/katalogas.php?id=16)

 

 

 

 

jack frost.jpgBrunnera macrophylla 'Jack Frost'

 

 

 

 

 

 

mr morse.jpgBrunnera macrophylla 'Mr Morse'

(Photo: Darwin plants)

 

 

 

 

 

brunnera-looking-glass-1bjpg-1fa7764e5ae6953a.jpgBrunnera macrophylla 'Looking Glas'

http://blog.oregonlive.com/homesandgardens/2010/04/brunnera_forget-me-not_blue_wi.html

 

 

 

 

Brunnera Spring Yellow.jpgBrunnera macrophylla 'Yellow Spring'

 

 

 

 

 

brunnera_hadspen_cream_6290017.jpgBrunnera macrophylla 'Hadspen Cream' (= variegata??)

http://www.bluestoneperennials.com/b/bp/BRHCP.html

 

 

16:43 Écrit par Sabine dans Brunnera | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

C'est là qu'on soude

Oui, c'est la consoude les fractures grâce à sa teneur en allantoïne (un composé qui accélère la cicatrisation et la regénération des cellules. Elle se trouve aussi dans la bave d'escargot et dans l'urine du veau... je préfère celle de la consoude !)

Elle est originaire de l'Europe (enfin une de chez nous) et affectionne les lieux humides. Ses feuilles sont velues et épaisses, immenses chez certains cultivars. Les fleurs ressemblent à de petites clochettes dont la couleur va du blanc au bleu en passant par le rose. Un délice pour les abeilles et les papillons. Une fois fanée, elle est un véritable compost sur tige. On peut aussi en faire un purin en laissant les feuilles macérer dans l'eau (1 kg de feuilles pour 10 litres d'eau de pluie). Il sera dilué à 10 %.

Mais nous ce qui nous intéresse ce sont les feuilles remarquables. Alors allons y pour un tour d'horizon:

SymphytumGrandiflorumGoldsmith_396_240pxw.jpg

Symphytum grandiflorum 'Goldsmith'

Feuillage vert bordé de jaune crème, fleurs bleu pâle, changeant de couleur au fil de leur épanouissement

MO-O  H30 x50 cm

Floraison : avril-mai

 

 

symphytum_uplandicum_axminster1.jpgSymphytum x uplandicum 'Axminster Gold'

Des feuilles jusqu'à 50 cm de long, vertes largement marginées de jaune crème

S - MO 

H 100 x 100 cm

15:19 Écrit par Sabine dans Symphytum | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Pêle-mêle de graminées

Longtemps ignorées, releguées au rang de foin ou rageusement jetées sur le compost, les graminées ont enfin trouvé leur place dans les jardins. Elles y apportent mouvements de vague, jeux de lumière, étincelles de rosée ou de givre et chuchotements apaisants. Jardin naturel ou structuré, vivaces colorées et rosiers, elles apaisent les couleurs, équilibrent les structures, habillent les massifs. En plus, elles sont peu exigentes et se satisfont même de sols secs et rocailleux. Par contre, elles n'aiment pas être en concurrence avec des arbres ou des arbustes et préfèrent les endroits dégagés. Elles n'aiment pas non plus les terrains trempés (sauf évidemment certains carex par exemple), l'ombre où elles végètent poussivement. Certaines sont frileuses, elles n'aiment vraiment pas le froid humide de nos régions et préfèrent disparaitre.

Outre toutes ces qualités, elles offrent en prime des feuillages dorés, panachés, bigarés, zébrés, striés de jaune, de blanc, de pourpre. J'ai évidemment retenu celles ci:

 

avalanche.jpgavalanche tout.jpgCalamagrostis 'Avalanche'

 

 

 

 

 

 

overdam.jpgCalamagrostis 'Overdam'

 

 

 

 

 

 

chasmanthium fleur.jpgChasmanthium latifoilium

Un feuillage "banalement" vert mais quels splendides épillets ! Rien que pour eux....

 

 

 

 

 

 

river mist.jpgriver mist fleur.jpg

Chasmanthium latifolium 'River Mist'

Et voici la version panachée, une pure merveille.

 

 

 

 

 

festuca blue.jpgFestuca 'Elijah Blue'

 

 

 

 

helicotrichon_sempervirens_UBC_01s.JPGHelictotrichon sempervirens

 

 

 

 

stipa-brachytricha1.jpgStipa brachytricha ou Calamagrostis brachytricha ou Achnatherum brachytricha..... ou herbe aux diamants ce qui reconcilie tout le monde

H 50 / 130 cm

Terrains pauvres et secs - exposition plein S

Ce sont bien sur les plumets soyeux verts teintés de mauve qui lui confèrent tout son attrait

 

 

 

 

 

 

 

14:43 Écrit par Sabine dans Graminées | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les carex

Les carex ou laîches représentent une grande famille de graminées (presque 2000 espèces !!!).

Le nom carex dérive du grec kairo (je coupe), à cause du caractère coupant des feuilles. Au Japon, on utilise ces feuilles pour confectionner des chapeaux en forme d'assiette creuse. Plus près de chez nous, on les utilise pour fabriquer les assises des chaises.

Ce sont généralement des plantes de milieux humides ou même détrempés.

carexelataaurea.jpgCarex elata 'Aurea'

Superbe laîche dorée (surtout au printemps) au feuillage persistant au port retombant. Elle aime les sols frais, même immergés de temps en temps.

H60 cm, S à MO, rustique

 

 

 

 

big_82082CarexGrayi.jpgCarex grayi

Le plus original de tous (à mon très humble avis), il est repris sur la liste car il a des fleurs "rigolottes". Il est appelé laîche massue, c'est tout dire :-)

Exposition S à MO, sol humide à trempé, H75 cm x 60 cm, parfaitement rustique

 

 

 

 

carex evergold.jpgCarex hachijoensis 'Evergold'

Feuillage blanc crème à jaune bordé de vert, port compact retombant, n'aime pas les sols trop secs ou trop humides.

H 10 à 15 cm. Rustique jusque -15°,

S à MO, convient pour pots

 

 

 

Ice dance.jpgCorex morowii 'Ice dance'

Feuillage vert bordé de blanc, Persistant,

S à MO, couvre-sol

H 30 cm x 60

Rustique -20°

 

 

 

Carex-muskingumensis-Ice-Fountains-02.jpgCarex muskingumensii 'Ice Fountain'

Feuillage semi-persistant

H 50 x 40

S à MO

Sol humide à détrempé

 

Carex muskingumensis little midge.jpgCarex muskingumensii 'Little Midge'

Feuillage semi-persistant

Variété naine: 30 x 30 cm

S - MO

Sol humide à trempé

 

carex oehme.jpgCarex muskingumensii 'Oehme'

Feuillage vert bordé de jaune,

S - MO

Sol humide à détrempé, mais supporte la sécheresse passagère

 


CAREX-EVEREST.pngCarex oshimensis 'Everest'

Feuilles vertes largement marginées de blanc, persistantes

Rustique -15°, S - MO

H 45 x 45

 

 

 

Carex Siderosticha.jpgCarex siderosticha 'Variegata'

40 cm, persistant, croissance lente, rustique, MO

Ses feuilles sont plus larges que celles des autres carex.

14:17 Écrit par Sabine dans Carex | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |